Sur le terrain
 
C’est la saison de reproduction pour la salamandre !

L’automne est le moment propice pour observer la salamandre tachetée. C’est lors des soirées douces et humides que celles-ci sortent de leur gîte diurne, et particulièrement en octobre-novembre. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est la période de reproduction. Après l’accouplement, les femelles se rapprochent des points d’eau (sources, mares, fontaines, flaques forestières…) pour y déposer leurs larves (de 8 à 55). En effet, l’éclosion est interne et on dit donc que la salamandre est ovovivipare. C’est larves quitteront l’eau après métamorphose au printemps prochain.

En attendant, munissez-vous d’une lampe et partez à la nuit tombée observer ces animaux fascinants, et totalement inoffensifs ! Pensez à regarder où vous mettez les pieds, et si vous prenez votre voiture la nuit à cette période, roulez doucement et soyez vigilants. Beaucoup de salamandres périssent sur les routes en automne.

Un visiteur sur la terrasse ! Notez le morceau de coquille d’escargot sur le museau, preuve du rôle auxiliaire de la salamandre au jardin !


 
RECENSEMENT MORTALITÉ ROUTIÈRE AMPHIBIENS
 
Les amphibiens sont des victimes régulières de la circulation routière. De part leur mode de vie, ils paient plus particulièrement un lourd tribut, lors des migrations vers leurs sites de reproduction, qui dans bien des cas les amènent à traverser des routes. Nous informer permettra de mieux connaître l'importance de la mortalité routière et d'interpeller les pouvoirs publics sur ce problème pour trouver des solutions.
 
renvoyez-nous vos infos par mail
 
 
 
Ouest France en parle...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Un atlas européen en ligne sur la biodiversité des eaux douces

 Le site Internet "Global Freshwater Biodiversity Atlas" permet d'en savoir plus sur la biodiversité en eau douce partout sur Terre, et ce, grâce aux contributions des partenaires et des communautés internationales du projet européen BioFresh. Il s'agit d'un atlas sur la biodiversité des eaux douces mondiales comprenant une collection de cartes (publiées ou en libre accès) et d'une conjugaison d'informations géographiques et de données spatiales à différentes échelles.
Il offre ainsi des cartes dynamiques en ligne, accompagnées de courts articles de fond permettant de suivre les liens vers des publications ou des sources de données sur la biodiversité des eaux douces. En savoir plus  
 

 
Janvier 2014 : La chasse aux oeufs de grenouille !
 
 Partez à la recherche de la grenouille rousse, et plus exactement de ses pontes. Cette espèce pond en ce moment, et on peut même dire que cette année, elle a déjà pondu... En effet, vu la douceur des températures et la pluviométrie, elle a une dizaine de jours d'avance sur son calendrier habituel. Pour bien reconnaître la bestiole et sa ponte, voyez ce document pdf. Prospectez en priorité les flaques peu profondes des prairies humides et les ornières forestières. Toutes vos observations sont intéressantes et serviront à alimenter l'atlas de répartition des amphibiens de Bretagne. C'est la dernière année pour le faire !
 
Envoyez-nous vos infos par mail
 
N'oubliez pas de préciser la commune, le lieu-dit, la date, le milieu naturel, et la nature de l'observation (individu, ponte, et le nombre)
 
 
LA NATURE A MA PORTE : l'heure du bilan
 
En 2010, afin d’alerter l’opinion publique sur l’état et les conséquences du déclin de la biodiversité dans le monde, les nations unies avaient proclamé « 2010, l’année de la biodiversité ».
 
Eau & Rivières de Bretagne décidait la même année de lancer une action en direction du grand public en lui proposant de participer à une œuvre collective consistant à recenser dix espèces animales et végétales emblématiques des zones humides et des milieux aquatiques.
 
Cette action a mobilisé adhérents, sympathisants et toutes personnes désirant participer à cet inventaire. Des centaines de données nous sont parvenues des quatre coins de la région. Toutes ces données ont été ou seront transmises aux associations qui ont en charge l’actualisation des atlas régionaux de répartition des espèces concernées : Bretagne-Vivante SEPNB (libellules, amphibiens, reptiles), Vivarmor (idem en 22), GMB (loutre).
 
    Département     
  Nombre de contributeurs  
   Nombre de données 
2237124
2950173
352564
4446
56
46
129
 
162 contributeurs ont donc transmis 496 données du 21 avril 2012 au 14 novembre 2011. Que chacun soit remercié pour sa participation et sa contribution à une meilleure connaissance de la répartition de ces dix espèces !

Retrouvez les cartes finales


 
L'IBGN, un instrument pour évaluer la qualité biologique des milieux aquatiques

L'Indice Biologique Global Normalisé est un protocole permettant d'évaluer la qualité biologique des cours d'eau au moyen d'une analyse des macros invertébrés benthiques. Lire la suite (pdf - 123 ko)
 
 


Vigie-Nature, un réseau de citoyens qui fait avancer la science

 

Vigie-Nature est un programme de sciences participatives ouvert à tous les curieux de nature, du débutant au plus expérimenté.

Fondé et porté par le Muséum national d'Histoire naturelle, pionnier des sciences participatives en France depuis 20 ans, Vigie-Nature est animé par des associations et mis en œuvre grâce à des réseaux d’observateurs volontaires.

     Sophie - observatrice du Spipoll [ © Agence Sirius Photo ]

 

En s'appuyant sur des protocoles simples et rigoureux, il propose à chacun de contribuer à la recherche en découvrant la biodiversité qui nous entoure : papillons, chauves-souris, escargots, insectes pollinisateurs, libellules, plantes sauvages des villes…. En offrant aux scientifiques des données de terrain essentielles, dans toute la France, les observateurs volontaires participent ainsi à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité ordinaire et sur ses réponses face aux changements globaux (urbanisation, changement climatique…).
 
Rendez-vous sur le terrain, en ville comme à la campagne,  pour devenir un observateur de la biodiversité !
 
Rejoignez le réseau sur la page facebook ou sur le blog
 

 
Moule perlière - Programme Life Bretagne Vivante
 
 La moule perlière d’eau douce vit dans les rivières d’excellente qualité des massifs anciens de l’Europe de l’Ouest. Son cycle de vie complexe, ses exigences écologiques et sa grande longévité font d’elle une espèce «parapluie», c'est-à-dire qu’en la protégeant, on protège tout un écosystème. La santé de la «mulette» revêt ainsi une importance toute particulière. Plus d'infos
 
 
 

 Atlas des Mammifères de Bretagne

 Coordonné par le Groupe Mammalogique Breton, cet atlas vise à établir un état des lieux de la faune mammalienne régionale.
Tout le monde peut participer à ce travail. Selon votre temps, vos envies et vos connaissances, vous pouvez signaler vos observations, collecter des pelotes de réjection ou des noisettes rongées, participer à l'Inventaire des Mammifères familiers ou aux suivis scientifiques...


 

 
Atlas des Amphibiens de Bretagne
 
L'ancien atlas des reptiles et amphibiens de Bretagne est actuellement en cours d'actualisation sous la coordination de Bretagne Vivante et de Vivarmor nature. Eau et Rivières de Bretagne s'associe à cette démarche qui permettra de mieux connaître la répartition des espèces en Bretagne.
 
 
 
Observatoire des Papillons des jardins
 
 Malgré leur importance dans les écosystèmes, on possède encore trop peu d’informations sur les populations de papillons et leur évolution. Alors dès maintenant, comptez les papillons de votre jardin et devenez membre de l’Observatoire des Papillons des Jardins. Toutes les observations comptent, et les papillons comptent sur vous !
 

 
SITE GENERAL
Pour tout savoir sur l'eau en Bretagne
www.eau-et-rivieres.asso.fr
 

fiches


Fiches Pédagogiques

Vous cherchez des informations sur les cours d'eau de Bretagne ou sur la faune et la flore des milieux aquatiques !

>> Accès aux fiches <<

 

recherche
Saisissez un mot clé