Dlgation Finistre
 
Délégations de Quimper et Brest

 
En Finistère-Nord : Contact : Mickaël RAGUENES
6, rue Pen ar Créac'h
29 200 Brest
Tél : 02 98 01 05 45 - Mail : education-29nord@eau-et-rivieres.asso.fr
 
En Finistère-Sud : Contact : Anouck BONJEAN
71, avenue Jacques Le Viol
29 000 Quimper
Tél : 02 98 95 96 33 - Mail : education-29sud@eau-et-rivieres.asso.fr
 

Des collégiens au secours des truites

Lundi 10 octobre 2016, les classes de 4e et 3e SEGPA du collège St Yves de Quimper et l'association Eau & Rivières de Bretagne ont nettoyé le petit ruisseau de Penity. Durant une journée entière, les élèves ont ré-ouvert ce petit ruisseau à truites, supprimant les embâcles, taillant la végétation et dégageant le lit du ruisseau. « Ca ne doit pas être trop propre, sinon les insectes aquatiques ne trouvent plus de refuges, et les poissons n'ont donc rien à manger » conseille André Perron, adhérent de l'association Eau & Rivières de Bretagne.

Ce chantier fait suite à une première action des bénévoles et éco volontaires de l'association, maintenant place à la pédagogie. « Il n'y a pas meilleur apprentissage que d'être directement en contact avec le milieu et d'oeuvrer concrètement pour la protection de la nature » explique Anouck Bonjean, éducatrice pédagogique pour l'association. Les élèves ont pris connaissance du cycle de vie de la truite, de ses besoins, ils ont compris comment fonctionne un ruisseau en période d'étiage et en période de crue, avec ce chantier, ils ont estimé la perte de biodiversité à cause du non entretien des espaces naturels.

Leur enseignante,Betty Desse est ravie elle aussi de voir les élèves « s'entraider et se bouger tous ensemble pour le ruisseau ». Ils reviendront si le temps le permet cet hiver pour observer les truites frayer.

L'association repart désormais pour une série de chantiers ouvert à tous, le prochain se déroulera samedi 15 octobre de 14h00 à 17h00, les bénévoles sont les bienvenus, renseignements au 02.98.95.96.33

Voir le reportage vidéo réalisé par Le telegramme

Des nichoirs tests à Quimper

Pour ce printemps et le réveil de la faune et de la flore, le groupe des éco volontaires de Quimper se sont lancés dans des tests de nichoirs sur quelques sites  naturels de la ville de Quimper.
Lors du lancement de l'opération « sauvegarde des zones humides » par le Conseil Départemental, le groupe Quimperois s'était réuni pour fabriquer des nichoirs. Les chauves-souris et les hirondelles ont retenu notre attention, considérant la terrible crise du logement pour ces deux espèces, pourtant aux modes de vie si différents,. L'idée était de mettre les nichoirs dans le bois de Keradennec, bois où nous avions rénové un lavoir dans une zone urbanisée de Quimper. La vallée de Kermabeuzen est un très bel endroit pour observer les hirondelles en pleine démonstration de chasse. Pourquoi ne pas tenté d'y installé des nichoirs et observer ce qu'elles en font. Sur ce, André Perron, militant à l'association et participant à l'atelier nichoir, a en plus de nos nichoirs, réalisé des nichoirs pour martin pêcheur et bergeronnette des ruisseaux. Que de nichoirs donc ! Et quel dommage de les installer sans faire un suivi sérieux pour rendre encore plus efficace leur installation pour nos projets futurs ; Les gîtes sont cartographiés, lors des visites de suivi, la date, les informations météorologiques seront notées. Le groupe d'écovolontaires de Quimper, organisera des visites à tour de rôle pour observer l'occupation de nos nichoirs. Grâce au piège photo, ces observations peuvent se faire sans dérangement pour les espèces les plus fragiles.
A noter que nous avions déjà poser des nichoirs à martin pêcheur et bergeronnette il y a deux ans, mais ils avaient été très rapidement détruits… nous n'avions alors pas prolongé l'étude.
Affaire à suivre donc, à Quimper !


 
L'action du mois pour le Finistère sud,
c'est la seconde vie du lavoir de Keradennec
 
Les lavoirs sont des témoins du passé. Aujourd'hui inutiles à la vie quotidienne des habitants des quartiers, ils sont laissés à l'abandon.
Parallèlement à ce fait, on a calculé que depuis 1950, entre 30 et 50 % des mares ont disparu.
Enfin, les amphibiens sont des espèces dont le déclin s'accélère très rapidement. Toutes les espèces de cette famille sont considérées comme « en voie d'extinction ». Aujourd'hui, les espèces animales et végétales liées à l'eau sont les espèces des plus vulnérables.

Une nouvelle vie est donc possible pour les lavoirs abandonnés ! Celle de refuge à amphibiens.
En plus de créer un refuge pour la faune et la flore aquatique, restaurer le lavoir de Keradennec, permettra aux anciens de se remémorer les souvenirs d’antan et aux plus jeunes, de regarder grandir des têtards et pêcher des petites bêtes.

Le vendredi 14 novembre, le groupe d'éco volontaires de Quimper s'est retroussé les manches et a dégagé la boue qui s'était accumulée dans le fond du lavoir. Une source s'est alors mise à couler comme par magie. Nous avons également débouché le petit ruisseau qui y prenait naissance. Enfin des tas de déchets avaient été jetés dans ce bois donc 5 grands sacs poubelles ont été sortis du bois.

Il reste encore du travail : replacer quelques pierres dans le lavoir. Couper encore des saules pour permettre à la lumière d'arriver jusqu'au ruisseau et permettre aux plantes de se réinstaller tranquillement ; Et puis redéposer la boue qui a été mise tout près du lavoir plus loin. Pour ces travaux un peu moins techniques, nous ferons appel à une classe de segpa et à la maison de quartier d'Ergué Armelle ; De nombreux témoignages nous parviennent des habitants du quartier qui connaissent ce lavoir, restent à les valoriser.

Au cours de l'action : plusieurs passereaux ont été observés (rouge gorge, roitelet triple bandeau, fauvette à tête noire, mésange nonnette et mésange bleue) mais également un têtard de salamandre et nos plus belles observation sont deux belles anguilles de 7-8 ans. Nous garderons un œil bienveillant sur les futurs habitants des lieux.


 
Cap sur l'eau dans le Cap Sizun !

Du 5 Octobre au 5 Novembre, Eau & Rivières de Bretagne en partenariat avec le CG29, avec le soutien des associations Asele, Gama et Demel, et du CIAS du Cap Sizun organise un temps d'information sur l'eau dans les communes d' Audierne, Esquibien, Pont croix, Plouhinec et sur le grand site de la pointe du Raz dans le Cap Sizun.

Une programmation diversifiée a été imaginée pour sensibiliser un large public à la question de l'eau, sa gestion et sa protection.
 
Jean-Phillipe de l'association Cap vers les moulins en pleine explication devant les élèves de Plouhinec.
 
Il y a deux ans, Eau et Rivières avait organisé un mois d’événements sur la biodiversité à Plouhinec pour mettre en lumière la rénovation du moulin de Tréouzien. Aujourd'hui, le moulin est terminé. Un travail considérable a été réalisé pour le faire renaître et il accueille maintenant un grand nombre de visiteurs. Il a donc été choisi comme cadre pour installer une exposition extérieure sur les amphibiens. Visible du 12 octobre au 12 novembre. Une exposition XXL dans un cadre qui vaut le détour.
 
Le site sera également le théâtre d'ateliers de découverte de la nature pour les écoles de Plouhinec ainsi que les 5e du collège d'Audierne. Respectivement menés par Eau et Rivières et le CIAS du Cap Sizun. Le moulin sera également ouvert et présenté et mis en fonctionnement par l'association Cap sur les moulins.

Une exposition itinérante sur les amphibiens tourne également sur les communes du cap, elle restera également une semaine à la maison du grand site du Cap Sizun !

Enfin une conférence, le Jeudi 22 octobre 20h30 salle du Conseil à Plouhinec
Pour faire une  présentation croisée du Sage et du Scot et jeter ainsi les bases d'une information partagée avec des acteurs du territoire.

Un projet collaboratif et pluriassociatif !
 
Sciences participatives à Pont l'Abbé : les habitants jouent au détectives sur les traces et indices du bord de la rivière

Après les efforts de remise en état des cours d’eau, la mise en protection de cette espèce, et la dépollution de certains sites, la loutre armoricaine s'est mise à recoloniser le territoire.
C'est donc le moment de remettre à jour les données. Où est-elle ? Que devient-elle ? Pour répondre à ces questions une grande enquête participative fut organisée, ce mois ci, sur les rivières en manque de données. Aucune observation n'est jamais remontée de la rivière de Pont l'Abbé. Défi à relever donc pour l'association, l'occasion de mobiliser petits et grands et de partir sur les traces de ces mammifères et former les promeneurs à la reconnaissance des indices de présence.
 
 
C'est donc une soirée conférence, avec Sami Hassani d'océanopolis, deux sorties pour les centres de loisirs, ainsi que deux sorties grand publics qui ont été organisées. Une exposition temporaire dans le théâtre de verdure sur le quai st Laurent de Pont l'Abbé reste visible jusqu'au 14 novembre. Au jour d'aujourd'hui, sur les secteurs prospectés, amont et aval du moulin neuf,  aucun indice de présence n'a été relevé. Par contre, il semblerais que l'espèce recolonise par le littoral, et une observation a été faite à l'ile tudy, sur la digue de Kermor. Alors, promeneurs de l'ile tudy, gardez les yeux ouverts !


JT St Sé 2014
 

JT Saint Sé 2014 : les pesticides from Eau & Rivières de Bretagne on Vimeo.

 
 Un sujet de JT sur le thème des pesticides préparé par des élèves de seconde du lycée St Sébastien à Landerneau (29) dans le cadre de l'accompagnement personnalisé 
 
La vallée de Kermabeuzen,
entretenue et valorisée par les habitants du quartier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le ruisseau de Kermabeuzen, aux portes de Quimper, a besoin de quelques travaux d'entretien. Eau & Rivières et l'Association de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA) de Quimper ont donc sollicité la Maison de quartier du Moulin Vert pour faire participer les habitants. C'est une bonne occasion de construire un projet avec les habitants du quartier de Kermabeuzen et ainsi, de les encourager à se réapproprier cet espace naturel.  Les enfants de la maison de quartier ont déjà bénéficié d'une après-midi de jeux et de découvertes dans la vallée le mercredi 9 avril, puis un chantier participatif de réhabilitation des berges va se dérouler sur le site le lundi 28 avril et le samedi 24 mai entre 14h et 17h . Tout le monde y est le bienvenu, chacun y participe à sa mesure ! En effet, ce projet se prête bien à des échanges intergénérationnels. Et c'est aussi l'occasion d'en apprendre un peu plus sur le milieu aquatique, avec Anouck, animatrice à Eau & Rivières et André Perron, coordinateur de l'AAPPMA de Quimper. Fin juin, une balade nature est prévue avec au programme : découverte des plantes, arbres et petites bêtes du ruisseau, suivi d'un pique nique.
 
Les jeunes s'engagent pour la flèche bleue !

350 coups de marteau, 112365586 aller-retours de scie, 3 tartines pain/fromage, 2 verres de jus d'orange
et 3 coups de balais plus tard, ce sont deux (et demi !) magnifiques gites qui sont sortis du tas de bois


Vendredi, le groupe d'éco-volontaires Cornouaille se réunissait une nouvelle fois pour une action en faveur du martin-pêcheur et de la bergeronnette des ruisseaux. Pour ces deux espèces, c'est la crise du logement, ils souffrent des aménagements réalisés sur les cours d'eau : sous les ponts d'aujourd'hui, plus de petites anfractuosités ou construire un nid. Sans parler des berges enrochées et des palplanches.

Des clous, du bois, une bonne scie et de l'huile de coude, voilà les ingrédients pour construire de magnifiques gites de premier choix ! Système anti-prédateur de sécurité, chambre isolée, accès anti-coup de vent en pente douce pour le pêcheur Martin et pour la Bergeronnette des ruisseaux qui gagne le prix de l'habitat le plus simple tout en étant fonctionnel, clair et lumineux ! Il ne reste plus qu'à passer une bonne couche d'huile de lin et à les positionner le long du Jet ou de l'Odet. Le rendez-vous est fixé pour positionner les nichoirs : ce sera le 28 février au soir avant d'aller chercher des grenouilles !

Ces rendez-vous mensuels regroupent pour le moment une quinzaine de jeunes d'une vingtaine d'années depuis l'automne 2012. L'objectif d'Anouck Bonjean l'animatrice de la délégation Finistère sud : agir localement et concrètement pour la nature au sein de l'association, le tout dans une franche bonne humeur ! 

Rendez-vous à venir : fabrication de bombe à graines (pacifiques) ; recensement photographique des plantes de zones humides ; et grand chantier final phytoépuration !

Suivez l'actualité de ce Groupes Jeunes sur Facebook et rejoignez-les ou rapprochez vous de la délégation la plus proche de chez vous pour en former un



Un des précédents rendez-vous était consacré à des plantations d'aulnes en bordure du Jet
 


 
Un JT pour l'eau II, le retour !

Dans le cadre de L’accompagnement personnalisé, différents projet sont proposés aux élèves de seconde du lycée Saint Sébastien à Landerneau, dont un visant à développer une réflexion sur l’eau dans leur environnement proche par le biais de la vidéo. 16 élèves se réunissent ainsi à intervalles réguliers pour saisir les enjeux de l'eau en Vallée de l'Elorn et réaliser eux mêmes un sujet de JT qui sera présenté au reste des élèves en fin d'année scolaire.



Mercredi, dans le cadre d'une journée itinérante sur la vallée, il sont pu mieux se familiariser avec les lieux et les sujets importants qui seront au cœur de leur reportage. Visite de la Maison de la rivière à Sizun, découverte du barrage du Drennec et de son rôle, carottages et inventaires de zones humides... étaient entres autres au programme de cette journée riche en découvertes pour ces "journalistes en formation" !


Vidéo en partenariat avec la fête de la science à Chicago
 
Un projet éducatif original, de découverte des enjeux d'un Sage a vu le jour au printemps dernier dans un Lycée de la vallée de l'Elorn. Ce projet porté par Eau et Rivières et financé par le Syndicat de l'Elorn s'est inscrit dans le cadre d'une fête internationale de la science organisée par le Consulat de France et l'université de Chicago. 16 élèves ont pris connaissance des problématiques principales du Sage local puis proposé 5 scenarii de tournage d'un court métrage (pesticides, pollutions accidentelles, inondation,...). C'est finalement un Journal Télévisé sur l'eutrophisation et les algues vertes qui a été réalisé par eux et montré lors de la Fête des sciences à Chicago en octobre dernier.
 
 
Ce travail, qui était aussi mené en parallèle par une école en Inde et une troisième aux USA a fait l'objet d'un film de 26 min visible ici . Notez également que ce projet donnera l'occasion à l'un de nos animateurs de se rendre à Chicago en avril 2013 pour réfléchir à la prolongation de ce projet international.
 

 Une classe verte à domicile ?

 Découvrir les petites bêtes du ruisseau qu’on longe tous les jours en venant à l’école, gambader dans la prairie en face de la bibliothèque, à la recherche des œufs de grenouille, savoir d’où vient l’eau qu’on boit à la cantine, aller visiter la station d’épuration près du terrain de foot… l'environnement de proximité révèle bien des trésors qu’on va parfois chercher loin alors qu’ils sont là, tous près de l’école...

Parce que découvrir son environnement de proximité est aussi riche de sens qu’un séjour dépaysant, nous sommes à votre écoute pour mettre sur pied un programme correspondant à votre projet de classe.

Financement possible selon territoires (CCPI, Ville de Brest, Sivalodet pour les écoles primaires, Syndicat de l'Elorn pour les collèges et lycées par ex)

 


 
Chantier réhabilitation de rigoles sur le Kermabeuzen
 
La première des 4 journées de chantier programmées a eu lieu sur la zone humide du Kermabeuzen au nord-ouest de Quimper, un site naturel appartenant au Conseil général du Finistère et dont la ville de Quimper aura la gestion. Une gestion par pâturage extensif est programmée et c'est dans ce cadre que des jeunes du Centre d'Adaptation et de Formation Professionnelle accompagnés de leur éducateur et de l'animateur d'Eau & Rivières ont pris part aux travaux, de réhabilitation des anciennes rigoles, disparues depuis plusieurs décennies.

Environ un kilomètre de rigoles entourant la zone humide a ainsi pu être remis en état, ce qui va permettre à une partie de l'eau provenant des versants de la vallée de s'évacuer doucement vers la rivière, permettant le pâturage des vaches locales sur une plus longue période de l'année. La zone humide gardera ses fonctions d'épuration et de "réservoir" d'eau.
 
Le Père Noël livre une catiche à Madame la Loutre !
 
Durant les dernières vacances de Noël, le travail avec les jeunes de la Maison de Quartier de Bellevue (Brest) s'est poursuivi avec la construction d'une catiche à loutre dans la vallée du Cam (Guipavas). Après avoir réfléchi à son emplacement en fonction des différentes contraintes, les jeunes se sont lancés avec plaisir dans sa construction en compagnie de Mickaël, l'éducateur de la délégation d'Eau & Rivières. Les services de Brest Métropole Océane avaient préalablement préparé ce terrain du Conseil général du Finistère. Et pendant le chantier, on ne rigole pas côté organisation, à chacun son rôle : mesurer, préparer les pieux, les enfoncer dans le sol, monter les murs, scier ce qui dépasse, penser "l'aménagement intérieur", assurer l'étanchéité avec mousse et boue... Pour le moment aucune trace d'occupation sur cette vallée, mais on sait que l'animal fréquente quelques cours d'eau alentours. Croisons les doigts pour que Madame apprécie les efforts déployés et viennent fréquenter ce nouveau gîte !


Télécharger

 SORTIE DU GUIDE "ELORN, BALADES AU FIL DE L'EAU"

Pour découvrir une vallée en se baladant utile, Eau & Rivières de Bretagne vient de sortir un petit guide intitulé "Elorn, balades au fil de l'eau".

En compagnie d’Yfig et Léo, le marcheur découvrira, au fil  des 6 balades proposées, l’évolution des paysages ruraux, la richesse piscicole, l’intérêt des zones humides, le rôle du lac du Drennec, la cohabitation de la ville et  de la rivière… autant d’enjeux importants de préservation de la rivière.

Ce petit livret, destiné tout autant aux randonneurs confirmés qu’à un public familial, présente pour chaque parcours, un plan puis une double page illustrée agrémentée d’un petit texte et d’un encart plus ludique.

Disponible gratuitement dans les Offices du Tourisme, mairies de la Vallée ou à la délégation Finistère Nord ou en libre téléchargement ici


 Les jeunes de Bellevue au chevet des lavoirs brestois
 
Alexia, Rozenn, Matthieu, Melvin, Nathan et Yann, six jeunes habitués de la Maison de Quartier de Bellevue à Brest ont passé leur 2ème semaine de vacances à découvrir la Vallée de Mesnos et ses richesses dont ils ignoraient l'existence et à remettre en valeur 4 de ses lavoirs.
Les pieds dans l'eau (et parfois plus), ils ont défriché, désenvasé, nettoyé les lavoirs avec beaucoup d'enthousiasme, se familiarisant au passage avec les plantes et les petites bêtes qu'ils rencontraient.
Cette rencontre a été initiée par la Maison de Quartier dont le but était de changer des activités habituelles en investissant un nouvel environnement et d'impliquer les jeunes dans le cadre de tâches d'intérêt collectif. Sollicitée, l'association Eau & Rivières de Bretagne a tout de suite répondu présente pour travailler aux côtés de ses jeunes, de même que le service Espaces Naturels de Brest Métropole Océane dont les travaux d'entretien des ruisseaux et prairies de la vallée étaient justement en cours cette semaine.
Tout le monde est enchanté par la semaine, et, la volonté des jeunes étant de poursuivre l'action le mercredi, nul doute qu'elle débouchera dans les mois qui viennent sur bien d'autres activités en commun !
 

 
Projet Comenius à l’école François Guillou à Douarnenez

 Au cours de l’année 2009-2010, l’école François Guillou s’est engagée dans un projet européen Comenius sur le thème de l’eau en Bretagne.
L’école a fait appel à Eau & Rivières afin de lui proposer un programme d’animations sur les 3 cycles d’apprentissages permettant aux enseignants de travailler tout au long de l’année sur ce thème.
Après un programme de 12 interventions auprès de tous les élèves de l’école, de surprenantes réalisations ont vu le jour. Elles ont été très appréciées lors de la porte ouverte de l’école puis à la rencontre des représentants des écoles participantes au Pays de Galles.
 

ZOOM sur une action spécifique
 
Une grande foire à l’eau : 300 enfants qui butinent par petits groupes de stand en stand, découvrant à la source d’un ruisseau ou au détour d’une haie de quoi s’émerveiller toute la journée. Comme regarder la vie dans une goutte d’eau ou laisser son imagination s’envoler à l’écoute d’un conte, s’affronter amicalement autour d’un jeu sur les économies d’eau ou tout simplement flâner sous le grand chêne de la biblieau’thèque.
Une journée mémorable rendue possible par la présence de nombreux partenaires jouant le jeu de la complémentarité au service des enfants.
 
   

 
SITE GENERAL
Pour tout savoir sur l'eau en Bretagne
www.eau-et-rivieres.asso.fr
 

fiches


Fiches Pédagogiques

Vous cherchez des informations sur les cours d'eau de Bretagne ou sur la faune et la flore des milieux aquatiques !

>> Accès aux fiches <<

 

recherche
Saisissez un mot clé